L’andropause, sorte de ménopause sauce testostérone, fait pâlir d’inquiétude la gente masculine. Pourtant, ce trouble est loin de concerner tous les hommes et rares sont ceux qui expérimentent des symptômes anormalement intenses. Mais quand on entend parler d’impuissance, de baisse de pilosité et de gynécomastie, on se dit qu’il n’y a pas de mal à se renseigner un peu sur ce phénomène ! Vous voulez savoir comment se manifeste l’andropause ? C’est par ici !

C’est quoi l’andropause ?

On compare souvent l’andropause avec la ménopause. Il est vrai que ces deux phénomènes ont plusieurs points communs : ils sont tous les deux liés à la baisse de production d’hormones sexuelles, leurs premiers signes apparaissent entre 45 et 50 ans et semblent, l’un comme l’autre, vouloir en finir définitivement avec notre jeunesse.

Mais la comparaison s’arrête là. Pour commencer, l’andropause n’est pas un phénomène qui apparaît de manière topique, comme la ménopause dont les symptômes durent environ 12 mois. D’ailleurs l’andropause ne marque pas du tout la fin de votre période reproductive. Contrairement à la femme, l’homme est théoriquement fertile jusqu’à la fin de ses jours.

Alors que la ménopause est due à la chute brutale de la production d’hormones sexuelles féminines, l’andropause est un phénomène qui s’installe lentement. Au fur et mesure que le taux de testostérone baisse avec le temps. C’est à dire d’environ 1% par an, soit 10% en 10 ans.

La baisse de la production de testostérone est toute à fait normale. Elle concerne tout les hommes et commence généralement à partir de 30 ans. Certains hommes ne s’en rendent pas vraiment compte et atteignent les 70 ans en toute sérénité. Chez d’autres au contraire, les symptômes de l’andropause se manifestent de manière très intense un peu avant la cinquantaine.

Comment se manifeste l'andropause ?

Le phénomène est donc assez vague, d’ailleurs le corps médical ne le considère pas à proprement parler comme un trouble. Mais plutôt comme l’ensemble des manifestations liés à un faible taux de testostérone dû à la vieillesse.

Pour aller plus loin et cerner plus précisément ce phénomène, n’hésitez pas à consulter notre dossier complet sur l’andropause.

Comment se manifeste l’andropause ?

L’andropause est donc le résultat de la baisse de production de testostérone. Etant l’hormone mâle par excellence, les symptômes s’apparentent pour certains à la perte de la masculinité. D’ailleurs en grec, andropause signifie cessation d’être un homme… Mais rassurez-vous, cela n’est absolument pas à prendre au pied de la lettre. D’autant que seulement 2% des hommes est touché de manière réellement intense.

Bref, vous vouliez savoir comment se manifeste l’andropause ? Et bien nous y voilà :

  • Apparition de dysfonctionnements érectiles. Le premier signe étant l’absence d’érection matinale puis l’impuissance ainsi que des difficultés à avoir une bonne érection, bander mou.
  • Une libido en berne, un manque d’intérêt pour le sexe et les relations sexuelles.
  • Beaucoup de mal à trouver le sommeil alors que rien ne semble justifier l’insomnie.
  • Un état dépressif, le manque d’entrain, une certaine morosité et nostalgie.
  • Manque d’énergie notable.
  • Baisse de la pilosité. Le plus souvent au niveau des cheveux, mais aussi des bras, des jambes et de l’abdomen.
  • Prise de poids, notamment autour de la ceinture abdominale.
  • Une gynécomastie : les seins qui poussent.
  • La peau devient plus fine et transparente.

Ce n’est pas parce que vous observez un ou plusieurs de ces symptômes que vous allez forcément voir apparaître tous les autres. Par ailleurs, l’intensité du phénomène est étroitement lié à votre mode de vie. D’une manière générale, plus vous avez fait d’excès, plus votre production de testostérone aura tendance à baisser rapidement et plus l’andropause se manifestera de manière intense.

Cependant, un mode de vie sain n’est pas toujours l’antidote. L’andropause est un phénomène encore méconnu et il est difficile de faire des conjonctures strictes.

A quel âge se manifeste l’andropause ?

Votre taux de testostérone baisse à partir de 30 ans. Mais dans la plupart des cas, vous n’en ressentirez les effets qu’à partir de 50, 55 voir 60 ans. Comme nous le disions, certains hommes arrivent à 70 ans avec tous leurs cheveux, une vie sexuelle épanouie et une énergie qui fait pâlir d’envie les plus jeunes.

Comment et pourquoi se manifeste l'andropause ?

Il est très rare que la production de la testostérone baisse brusquement avant l’âge de 50 ans. Selon une étude de 2010, seulement 2% des hommes de moins de 45 ans expérimentent une sorte de vieillesse avant l’heure. Ce cas particulier est encore très peu connu et le corps médical n’explique pas encore les causes de cette anomalie.

Ce qui est sûr, c’est que la production de testostérone, comme celle de toutes les hormones d’ailleurs, est extrêmement sensible au mode de vie. La manque de soleil, une alimentation pas assez variée, un niveau de stress trop élevé sont autant de facteurs qui influencent négativement votre taux de testostérone et accentuent les symptômes de l’andropause.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que l’andropause n’est pas un phénomène qui prend fin. Comme nous le disions, ce n’est pas comme la ménopause dont les symptômes disparaissent au bout d’une ou deux années. L’andropause s’installe progressivement, mais elle est irréversible. On peut, tout au plus, atténuer sa manifestation.

Premiers signes d’andropause : que faire ?

Vous savez à présent comment se manifeste l’andropause et vous-vous sentez concerné par le phénomène ? Avant de vous inquiéter, parlez-en avec votre médecin. Ensemble, vous ferez le point sur votre état de santé, afin d’écarter d’autres causes comme une maladie chronique, une carence, un virus etc.

Ensuite, il vous dérivera certainement vers un andrologue. Spécialiste de la santé médicale de l’homme et plus précisément de son appareil reproducteur. C’est l’équivalent du gynécologue en somme. Celui-ci vous expliquera mieux que quiconque comment et pourquoi se manifeste l’andrologie ainsi que les solutions possibles.

Le recours au traitement hormonal est souvent évité, car ils s’accompagne d’effets secondaires et n’apportent pas forcément les résultats attendus. Néanmoins ce spécialiste pourra vous donner des conseils pratiques pour favoriser naturellement la production de testostérone.

Si vous ne ressentez pas le besoin d’en parler avec un spécialiste mais que vous souhaitez tout de même prendre les choses en main, vous pouvez commencer par changer quelques habitudes de vie :

  • Mangez sainement : évitez le gras, le salé et le sucré. N’oubliez pas de consommer des fruits, des légumes et des oléagineux. Ils sont sources de vitamines et zinc, des nutriments qui favorisent la production de testostérone.
  • Pratiquez une activité sportive régulière et en plein air de préférence. De cette manière vous allez booster votre production de sérotonine. Hormone qui intervient dans la production de testostérone.
  • Apprenez à mieux gérer le stress. Car c’est l’ennemi numéro 1 d’une bonne santé mentale, physique et sexuelle.

Mais si vous voulez vraiment lutter contre l’andropause, sachez que le meilleur remède est encore le sexe ! Avoir des relations sexuelles régulièrement stimule la production de testostérone et vous maintien jeune et en pleine forme. D’ailleurs, certaines études montrent que les couples qui ont au moins 3 relations sexuelles par semaines paraissent jusqu’à 10 ans de moins.

Symptômes andropause.

Si vous êtes en couple depuis plusieurs années et que le temps vous a éloigné, un changement d’attitude sera certainement le bienvenu ! Par ailleurs, le jeu de séduction est lui aussi un excellent élixir de jeunesse. Alors n’hésitez pas à sortir le grand jeu pour raviver la flamme !

Comment, pourquoi et à quel âge se manifeste l’andropause ?