On estime qu’un homme sur quatre est confronté à l’éjaculation précoce. Mais si on considère que 80% de la gente masculine souhaiterait pouvoir prolonger le coït, alors il n’y a pas de mal à dire qu’il s’agit d’un trouble qui concerne presque tous les hommes !

Certains en sont effectivement atteint et n’ont aucun contrôle sur leur éjaculation. D’autres ont quelques anecdotes en tête et se souviennent s’être exclamé « déjà ?!  » à plusieurs reprises. Quelques-uns n’ont pas vraiment à se plaindre, mais « sait-on jamais, mieux vaut prévenir que guérir « . Beaucoup sont convaincu que s’ils pouvaient durer plus longtemps leur partenaire serait d’avantage satisfaite. Certains ont peu d’expérience et n’ont aucun paramètre de comparaison. Alors que d’autres arrivent à certain âge et affrontent les premiers signes de la vieillesse.

Bref. Quel homme ne sait-il jamais demandé, ne serait-ce qu’un instant, si « tout fonctionne normalement » ?

Suis-je éjaculateur précoce ?

En voilà une bonne question ! Malgré les apparences, le sujet est plutôt délicat à traiter car il n’y a aucune norme qui définit strictement le temps normal d’un coït. Après tout, l’éjaculation n’est pas un phénomène que l’on est censé pouvoir contrôler ! Ejaculation précoce ou pas, la fécondation n’est pas altérée et il n’y a donc aucune raison de parler de trouble. En tout cas, pas d’un point de vue biologique.

A lire également : éjaculation sans jet, est-ce grave ?

Le fonctionnement de l’éjaculation.

Puisque nous parlions Biologie, nous allons en profiter pour rappeler rapidement le mécanisme de votre cher pénis. On rembobine et on remonte bien avant l’éjaculation, au moment où votre cerveau reçoit un stimulus.

éjaculation précoce, causes.

Lorsque l’excitation est intense, une chaîne de messages nerveux parcoure votre moelle épinière jusqu’à vos organes génitaux dans le but de déclencher l’érection. Pour cela, les milliards de petits vaisseaux sanguins que l’on trouve dans le pénis vont se dilater. Dans le même temps, l’afflux sanguin augmente, les corps spongieux et caverneux se gorgent de sang, le pénis gonfle et durcit. Le retour veineux est bloqué, ce qui permet le maintient de l’érection pendant l’acte sexuel.

Pour vous, il s’agit à présent de passer du bon temps. Mais pour votre pénis, l’étape suivante c’est l’éjaculation. Du coup, il va se préparer et approvisionner l’urètre en sperme, lequel était jusque là stocké dans vos testicules. C’est ce que l’on appelle la phase d’émission. Vous pouvez aisément vous en rendre compte car on ressent une forte tension au niveau du bas ventre et de la base du pénis.

Lorsque cette tension est à son comble vient la phase d’expulsion, également appelée « reflex éjaculatoire ». Qui, comme son nom l’indique, est involontaire et incontrôlable. Le temps qui sépare ces deux phases varie selon les hommes et tout un tas de facteurs entrent en jeu. C’est d’ailleurs pour cela que l’éjaculation précoce est difficile à identifier en tant que trouble.

Les diagnostics de l’éjaculation précoce.

Parce que l’éjaculation est un reflex biologique censé assurer la reproduction de notre espèce, dire qu’elle intervient trop rapidement est un jugement subjectif que l’on peut difficilement quantifier. Autrement dit, qu’est-ce que ça veut dire, éjaculer trop vite ? On ne dirait pas comme ça, mais on frôle à présent certains concepts philosophiques…

Plusieurs instituts spécialisés du monde entier ont essayé d’apporter une définition ou un diagnostic satisfaisant. Pour la classification internationale : le temps idéal du coït est optimal à partir du moment où les amants prennent plaisir. D’accord, mais c’est quand même bien vague

Heureusement, la Société internationale de médecine sexuelle a bien compris que ce qu’on veut, c’est une définition simple et concrète qui permette de savoir si oui ou non on peut se considérer comme éjaculateur précoce. Elle encadre donc le diagnostic d’éjaculation précoce selon trois axes :

  1. L’éjaculation se produit moins de 3 minutes après la pénétration.
  2. Vous ne pouvez absolument pas vous contrôler.
  3. Cela vous occasionne un mal-être profond.

Et pour un peu plus de précision, l’institut de psychiatrie américain rajoute que l’on considère qu’il s’agit d’un trouble lorsqu’elle concerne au moins trois quart des rapports.

Inquiétudes éjaculation précoce.

Selon cette définition, la plupart d’entre vous ne sont pas éjaculateur précoce. Mais il y a fort à parier que cela ne suffise pas à calmer vos inquiétudes.

Les fausses croyances à propos de l’éjaculation précoce.

Pour beaucoup hommes, le problème n’est pas tant de savoir s’ils sont oui ou non atteint d’éjaculation précoce. Mais plutôt si leur performance sexuelle est dans la norme.

Pour rassurer la gente masculine, de nombreuses enquêtes sur le temps moyen du coït ont été réalisée. Les résultats divergent selon les instituts et les pays concernés, mais grosso modo il semblerait que le temps moyen d’un rapport sexuel normal dure entre 6 et 9 minutes. Nous sommes loin des longues demi-heures revendiquées par l’industrie pornographique…

Et si cela ne suffit pas à vous rassurer, sachez qu’une étude menée sur plusieurs milliers de sujets à la nationalité mixte (provenant des Etats-Unis, Espagne, Royaume-Uni, Turquie et Pays-Bas) rapporte que la moitié des hommes éjaculent en moins de 6 minutes.

Bref, si vous éjaculez au bout de 5 minutes, il n’y pas de quoi rougir !

Qu’elles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Si vous avez la sensation que vous avez plus de mal à vous contrôler qu’auparavant il pourrait être utile de comprendre ce qui peut influencer vos performances sexuelles. Et c’est d’autant plus vrai si ce changement a eu lieu de manière brusque. Car dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’aller faire un petit tour chez le médecin.

Le symptôme d’une maladie.

C’est rare, mais parfois l’éjaculation précoce est le signe d’une maladie. Comme nous l’avons vu, la mécanique de votre pénis est étroitement liée à votre système nerveux ainsi qu’à la circulation sanguine. C’est pour cela que les hommes qui expérimentent un dysfonctionnement érectile sévère doivent réaliser un bilan de santé général.

La perte du contrôle de l’éjaculation, lorsqu’elle est inopinée, prolongée et sans aucune raison apparente peut être causée par :

  • une anomalie au niveau de la transmission du message nerveux. Elle peut concerner le cerveau, la moelle épinière ou la production hormonale.
  • L’inflammation de la prostate, car elle se contracte lors de l’éjaculation.
  • L’hypersensibilité du gland.

Les origines psychologiques.

Toutefois, dans la grande majorité des cas, c’est plutôt du côté de la psyché qu’il faut aller fouiller. Mais nous ne prétendons pas parler de Freud, Jung et Cie. Continuons plutôt sur un ton purement biologique.

La sérotonine est une hormone dont on entend souvent parler car elle est joue un rôle très important au niveau de notre santé mentale. Certains l’appellent d’ailleurs « ‘l’hormone du bonheur ». Elle aide à maintenir l’équilibre nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble de nos fonctions vitales. Elle intervient au niveau de la gestion des humeurs, du cycle veille-sommeil, du système digestif et dans le comportement sexuel.

Mais comme toutes les hormones, sa production est extrêmement délicate. Et facilement altérée. Par exemple le manque de soleil fait baisser sa production. D’où la morosité des hivers gris.

Dans de plus grandes proportions, c’est votre mode de vie qui influence votre taux de sérotonine. C’est à dire le stress et les contraintes du quotidien mais aussi votre alimentation et la pratique d’un sport. Autant de facteurs qui agissent indirectement sur vos performances sexuelles.

Ejaculation précoce : les solutions pour durer plus longtemps au lit.

Oui, il existe des moyens pour prolonger le plaisir sous la couette ! Plusieurs d’ailleurs. Certaines visent le long terme, et sont à prendre comme des traitements de fond. Tandis que d’autres relèvent des tips, que vous pouvez mettre en place directement pendant les relations sexuelles.

Pour allez plus loin, vous pouvez consulter notre dossier complet qui regroupe l’ensemble des solutions qui permettent de durer plus longtemps au lit.

Les habitudes de vie qui améliorent les performances sexuelles.

On va commencer par le plus évident. C’est à dire le mode de vie. Nous l’avons vu un peu plus tôt, l’une des causes de l’éjaculation précoce est le manque de sérotonine. Et comme nous l’avons dit, les habitudes de vie influencent de manière significative sur sa production. Voici donc une excellente motivation pour adopter un mode de vie plus sain !

solutions pour durer plus longtemps au lit.

Pour cela, il n’y a pas de secret, il va falloir :

  1. Vous mettre au sport. Ou tu du moins, sortir le chien plus souvent, rejoindre les promeneurs du dimanche ou jouer à cache-cache avec vos enfants. L’idéal étant de pratiquer une activité physique à l’air libre au moins trois fois par semaine.
  2. Faire attention à ce que vous mangez. Sans pour autant devenir végan, essayez de consommer plus de fruits et de légumes. Moins de sucres et de graisses. N’oubliez pas de manger du poisson de temps en temps. Ainsi que des fruits oléagineux.
  3. Apprendre à gérer le stress et les ennuis du quotidien. Ce qui est sans aucun doute le plus important, mais aussi le plus compliqué à faire ! Vous pouvez méditer, lire des bouquins de psychologie positive, consulter un thérapeute ou cultiver des bonsaï. Ici, il n’y a pas de recette magique, c’est à vous de faire les ajustements nécessaires pour que votre vie soit plus agréable.

Comme vous le voyez, c’est tout un programme de booster votre taux de sérotonine !

Les trucs et astuces qui aident à retenir l’éjaculation.

Bien sûr, on n’augmente pas sa production de sérotonine de manière significative du jour au lendemain. Pour ne rien vous cacher, il va falloir plusieurs mois avant que vos nouvelles habitudes de vie aient un impact sur vos performances sexuelles. En attendant que les efforts payent, voici quelques astuces pour se retenir d’éjaculer que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

  • Essayez le squeeze. Il s’agit d’exercer une pression sur votre gland lorsque l’excitation est trop intense.
  • Pratiquez le stop and go. Qui, comme son nom l’indique, consiste à cesser les mouvements de va-et-viens quelques instants pour faire tomber la tension.
  • Servez les préliminaires à toutes les sauces. Avant, pendant et même après. Vos rapports sexuels vont durer beaucoup plus longtemps et vous pourrez mieux contrôler votre excitation.
  • Masturbez-vous plus souvent et apprenez à reconnaître les signes qui indiquent que vous êtes sur le point d’éjaculer. Vous aurez ainsi plus de contrôle pendant le coït.
  • Vous pouvez également appliquer un gel anesthésiant spécialement conçu à cet effet.
Astuces pour se retenir d'éjaculer.

Mais quoi que vous fassiez, ne fuyez surtout pas les relations sexuelles. Vous ne feriez que stigmatiser et aggraver le problème. Si vous souhaitez d’avantages de conseils dans ce genre, vous pouvez consulter notre article complet sur le sujet, intitulé : comment se retenir d’éjaculer ?

Les aides médicamenteuses qui soignent l’éjaculation précoce.

Pour ceux qui ont la sensation d’avoir déjà tout essayé et qui n’observent aucune amélioration, il existe des solutions médicamenteuses. La plus connue d’entre elles est sans doute la dapoxetine, commercialisée sous le nom de Priligy. Son action s’apparente aux anti-dépresseurs car elle modifie le terrain chimique du cerveau pour équilibrer le taux de sérotonine. La pilule en question devra être prise environ 1 heure avant le rapport sexuel afin de faire effet.

C’est une option attrayante, mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas d’un remède miracle. La prise de dapoxetine s’accompagne d’effets secondaires comme des nausées, vomissements, migraines et peut également générer une accoutumance. Toutefois notez qu’elle est prescrite sans ordonnance et que chaque pilule coûte environ 8 €.

Pour ceux qui cherchent une solution à avaler, il existe de nombreux compléments alimentaires adaptés. La plupart d’entre eux sont élaborés à partir d’ingrédients naturels et agissent – dans une certaine mesure – sur les taux de sérotonine et de testostérone. Ils sont disponibles en vente libre sur internet et ne représentent pas de danger pour l’organisme étant donnée leur composition naturelle. Néanmoins, pour observer des résultats probant, il faudra dans tous les cas adopter un mode de vie sain.

Le mot de la fin …

Rappelez-vous que la durée du rapport sexuel moyen rôde entre 6 et 9 minutes. Et que peu d’hommes peuvent maintenir leur érection au-delà de cette durée. Il n’y a donc rien d’anormal à éjaculer au bout de quelques minutes. Si cela vous paraît trop peu, vous pouvez mettre en place les petites astuces que nous avons vu ensemble. La plus importante et certainement la plus efficace d’entre elles étant d’user et d’abuser des préliminaires. Les femmes atteignent beaucoup plus facilement l’orgasme avec des stimulations du clitoris que lors de la pénétration. A bon entendeur !

Ejaculation précoce : diagnostic, causes et solutions.