On parle d’éjaculation sans jet lorsque le sperme s’écoule sans pression au lieu d’être expulsé par saccades. Ce phénomène, que l’on nomme également « éjaculation baveuse » ou « éjaculation asthénique », est souvent causé par un manque de sperme. Quelques ajustements au niveau des habitudes de vie et tout rentre généralement dans l’ordre.

Qu’est-ce que l’éjaculation sans jet ?

Beaucoup d’hommes expérimentent une éjaculation sans jet. Pourtant, le phénomène est très peu traité et on trouve peu d’informations à son sujet.

Le mécanisme de l’éjaculation.

Avant toute chose, nous allons nous intéresser au mécanisme de l’éjaculation. C’est en effet un point essentiel à comprendre si vous voulez cerner avec précision ce qu’il se passe lorsque l’éjaculation se fait sans jet.

Lorsque votre cerveau reçoit une stimulation sexuelle, il envoie l’ordre aux millions de vaisseaux sanguins qui forment votre pénis de se dilater. Dans le même temps, votre excitation augmente l’afflux sanguin ce qui permet à votre sexe de se gorge de sang et de se dresser.

Vous êtes alors en érection et votre excitation, croissante, déclenche alors la production du liquide pré-éjaculatoire dont le but est de lubrifier l’urètre et de favoriser la bonne émission du sperme. Viennent ensuite 2 phases qui vont se succéder plus ou moins rapidement :

  1. Emission (aussi appelé point de non-retour) : les canaux déférents, les vésicules séminales et la prostate se contractent pour expulser le sperme vers la base de l’urètre. A partir de cet instant il est impossible de se retenir d’éjaculer.
  2. Expulsion : le muscle pubococcygien, situé entre la base de la verge et l’anus – se contracte et expulse le sperme en saccades via le méat urétral.

Lorsque tout fonctionne correctement, vous éjaculez entre 2 ml et 6 ml de sperme. Soit à peu près une cuillère à café. Moins de 2 ml et on parle d’hypospermie. Plus de 6 ml et il s’agit d’une hyperspermie.

Afin de maximiser les chances de fécondation, le sperme est propulsé à grande vitesse dans le vagin de la femme, parfois jusque son utérus. Pour que vous puissiez vous faire une idée, le premier jet atteint la vitesse de 45 km /h.

Les signes d’une éjaculation sans jet.

L’éjaculation sans jet se caractérise par un manque de force et parfois, elle intervient sans crier gare. En effet la phase d’émission se caractérise généralement par une forte tension au niveau de la base du pénis. Mais dans le cas d’une éjaculation sans jet, vous ne ressentez qu’une faible voir aucune tension.

D’ailleurs, il arrive que l’éjaculation elle-même passe inaperçue puisque vous ne libérez aucune tension et aucun pression. Concrètement, le sperme s’écoule de votre pénis, d’où l’expression d’éjaculation baveuse ou sans jet.

Ejaculation sans jet et sans force : les causes d’une éjaculation baveuse.

Généralement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter car l’éjaculation baveuse est simplement due à un manque de sperme.

Toutefois si vous n’observez aucune amélioration, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Dans certains cas, ce peut être le signe d’un dysfonctionnement de l’un de vos organes génitaux.

La fréquence des rapports sexuels.

Le plus souvent, le manque de sperme et donc l’éjaculation sans jet est tout simplement due à des éjaculations trop fréquentes. En effet, même si votre organisme fabrique du sperme en continue, il emploie beaucoup d’énergie et de nutriment dans sa production.

En moyenne, il faut à peu près 3 jours pour que votre corps puisse produire un quantité de sperme optimale. Donc, avant de vous inquiéter, commencez tout simplement par attendre quelques jours !

Le manque d’hydratation.

Parfois, le manque de sperme et donc l’éjaculation sans jet est tout simplement due à un manque d’hydratation. Votre sperme est en effet majoritairement composé d’eau ! Veillez donc à boire au moins 1,5 litres d’eau par jour, plus, si vous pratiquez un sport.

Un taux de testostérone bas.

Comme vous le savez, la production de sperme est étroitement liée à la production de testostérone. Or, la production de testostérone est extrêmement sensible ! L’éjaculation sans jet peut donc être due à un faible taux de testostérone, lequel dépend de plusieurs facteurs :

  • Votre âge : la production de testostérone baisse d’environ 1% par an. A partir de 50 ans, vous produisez donc 20% de testostérone en moins.
  • Une mauvaise hygiène de vie : le tabac, l’alcool en excès et le manque de sommeil.
  • Le manque de soleil, qui cause le manque de vitamine D. Plusieurs études ayant démontré qu’un faible taux de vitamine D est à l’origine d’un faible taux de testostérone.
  • La prise d’anti-dépresseur ou l’état dépressif.
  • Un dérèglement hormonal dû à l’exposition prolongée aux perturbateurs endocriniens.

Bref. Les causes d’un manque de testostérone sont vastes…

Le manque de confiance en soi.

Il n’est pas rare d’observer une éjaculation sans jet dans le cas d’une éjaculation précoce. En effet, les hommes qui ont du mal à contrôler leur éjaculation abordent généralement le rapport sexuel avec stress, anxiété et peur de mal faire. Tout ces facteurs psychologiques influencent bien évidement le fonctionnement des muscles du périnée.

Lorsqu’une personne qui a le vertige et se retrouve à 50 mètres de hauteur. Que se passe t-il ? Elle tremble et perd son tonus musculaire. C’est un peu ce qui se produit dans le cas de l’éjaculation précoce qui déclenche une éjaculation molle, sans jet.

Si tel est votre cas, cet article peut vous intéresser : Comment durer plus de temps au lit et vaincre l’éjaculation précoce ?

Une mauvaise hygiène de vie

Le sperme est un liquide physiologique complet et votre métabolisme a besoin d’énergie et de nutriments pour que sa production se fasse dans les conditions optimales. Et comme vous-vous en doutez, votre hygiène de vie influence énormément sur le bon fonctionnement de votre métabolisme.

éjaculation sans jet.

Nous n’allons pas vous rabâcher ce que vous savez déjà. Une alimentation variée, la pratique d’un sport et une bonne gestion du stress sont les clés d’un organisme en pleine santé. Et accessoirement, d’une vie sexuelle épanouie.

Ejaculation sans jet : que faire pour retrouver une éjaculation normale ?

L’éjaculation sans jet est rarement un phénomène grave en soi. Mais il peut être source de gêne et éventuellement compliquer les choses si vous cherchez à faire un enfant.

Pour retrouver une éjaculation normale, commencez par :

  1. Espacer les éjaculations. Laissez passer au moins 3 jours entre chacune d’entre elles.
  2. Boire plus d’eau.
  3. Prendre soin de vous : réduisez l’alcool et les cigarettes, veillez à dormir au moins 7 h par nuit, mangez des fruits et allez vous balader au soleil.

Si vous n’observez aucun changement, vous pouvez envisager un rendez-vous chez le médecin. Juste pour être sûr que tout va bien et en profiter pour lui pauser toutes les questions qui vous tracassent. Il se peut en effet que votre éjaculation sans jet ait une cause psychologique. Le fait d’en parler peut permettre de supprimer vos blocages et de retrouver une éjaculation normale.

Enfin, en dernier recours, vous pouvez pratiquer les exercices de Kegel. Ils vont vous permettre de fortifier le muscle pubococcygien, qui est à l’origine de la pression avec laquelle est expulsé le sperme. Pour repérer ce muscle, retenez vous d’uriner, c’est celui que vous avez contracté.

Il existe plusieurs façons de réaliser les exercices de Kegel, n’hésitez pas à googler le terme, vous trouverez des tutoriels très bien expliqués. Notez qu’en cas d’éjaculation précoce ou d’érection molle, cette pratique quotidienne pourra également vous être bénéfique.

Avoir une éjaculation sans jet : causes, conséquences et solutions.