Erection molle : quelles en sont les causes et les solutions ?

Une érection pénienne normale est le résultat de processus complexes qui vont faire interagir votre psychisme, votre système nerveux, vos hormones, votre circulation sanguine, mais aussi les muscles de votre pénis. Résultat : le moindre petit dysfonctionnement de l’un de ces processus peut entrainer des problèmes d’érection. Comme une érection molle : qui ne sera pas suffisamment vigoureuse pour pénétrer votre partenaire. Et qui peuvent vous faire perdre confiance en vous et compliquer sensiblement vos rapports sexuels ;

Dans cet article, nous allons vous aider à trouver les possibles facteurs qui peuvent expliquer que vous ayez une érection molle. Parmi les possibles causes, on trouve des facteurs extérieurs qui peuvent vous paraître anodins. Comme le fait de consommer de l’alcool ou de fumer. Mais aussi les possibles troubles physiques et psychiques qui peuvent influer négativement votre vie sexuelle.

Nous vous présenterons également les solutions, naturelles et médicamenteuses, qui vous permettront de retrouver une érection vigoureuse et durable.

Qu’est-ce qu’une érection molle ?

Parmi les troubles sexuels les plus courants chez les hommes, on retrouve l’éjaculation précoce, et les troubles de l’érection. Le premier touche le plus souvent les hommes jeunes. Tandis que le second est plus largement observé chez les hommes d’un certain âge.

Dans le cas d’une érection molle, vous allez réussir à bander. Mais elle ne sera pas aussi forte que d’habitude. Il ne s’agit donc pas d’impuissance masculine, puisque vous allez pouvoir ressentir du plaisir. Et même réussir à éjaculer. Pour parler d’un trouble de l’érection, il faudra également que cela se produise régulièrement (pendant au moins 3 mois) et à chacun de vos rapports. Pas de panique donc si vous avez bandé mou après une soirée trop arrosée. Ou une longue semaine de travail.

Comment soigner un trouble de l'érection?

Selon des études récentes, il s’agirait d’une situation assez commune, même chez les hommes de moins de 40 ans. En effet, plus de 25 % d’entre eux rencontreraient des problèmes d’érection, qu’ils soient modérés ou plus sérieux.

Quelles en sont les possibles causes ?

Les causes d’une érection molle peuvent être psychologiques ou physiques. Selon votre âge, la probabilité penchera plutôt vers les premières (pour les plus jeunes) ou la seconde (pour les seniors). Voici les principales origines d’un trouble de l’érection.

Un trouble cardiovasculaire

Toute affection affectant le réseau de vos vaisseaux sanguins peut entraîner un dysfonctionnement érectile. L’hypertension et l’hypercholestérolémie vont par exemple durcir vos artères, y compris celles de votre pénis. Les troubles cardiaques, qu’il s’agisse d’une insuffisance congestive ou une crise cardiaque, peuvent également vous empêcher d’avoir une érection vigoureuse.

Un problème hormonal

Les déséquilibres endocriniens peuvent provoquer une érection molle. En effet, la testostérone joue un rôle majeur dans votre capacité à bander. Et des niveaux normaux forts sont essentiels au bon fonctionnement de votre pénis. Un trouble érectile peut être le signe de taux élevés de prolactine ou d’hormones thyroïdiennes.

De la même façon, un taux trop faible d’hormones thyroïdiennes peut vous empêcher de bander suffisamment fort. Le diabète est également bien connu pour causer des dysfonctions érectiles. En effet, 35 à 50 % des hommes atteints de diabète ont des difficultés à avoir une érection vigoureuse.

Un trouble neurologique

Un problème au niveau de vos nerfs peut causer des érections molles. Notamment si vous souffrez de sclérose en plaques ou après un AVC. Si vous avez été opéré de la prostate ou de la vessie, vous pouvez souffrir de lésions nerveuses qui peuvent également entrainer des dysfonctionnements de l’érection.

Parkinson et Alzheimer sont également deux troubles cérébraux susceptibles de causer des difficultés d’érection. Les lésions de la moelle épinière ou du pelvis peuvent eux aussi endommager les processus physiologiques indispensables à une fonction érectile normale.

Le tabagisme et la consommation excessive d’alcool et de drogues

Les drogues illicites, l’alcool ou les médicaments sur ordonnance peuvent eux aussi expliquer que vous ayez une érection molle. La marijuana, l’alcool et l’héroïne sont d’ailleurs des causes reconnues d’une dysfonction érectile. De nombreux médicaments prescrits peuvent également être impliqués.

Notamment ceux permettant de traiter un problème d’hypertension, une dépression, de l’anxiété et un ulcère. Les stéroïdes anabolisants ou les antihistaminiques (que prennent certains bodybuilders) peuvent provoquer une érection molle. Même chez un homme jeune et en bonne santé.

La maladie de Peyronie

La maladie de Peyronie est provoquée par une anomalie au niveau du tissu musculaire de votre pénis. Elle peut entrainer des cicatrices et une inflammation de votre sexe. Et donc expliquer que vous ayez des difficultés à bander fort et à maintenir votre érection.

Un problème psychologique

Une érection molle n’a pas nécessairement une origine physique. En effet, dans près de 20% des cas de dysfonction érectile, c’est un facteur psychologique qui sera en cause. Le stress et la fatigue affectent votre état mental, votre confiance en vous, mais aussi votre énergie. Et ils peuvent donc interférer avec votre fonction érectile.

Comment surmonter un problème d'érection molle ?

Les érections molles peuvent également être causées par un état dépressif, de l’anxiété, un sentiment de culpabilité au sein de votre couple (notamment si vous avez trompé votre partenaire). Mais aussi la peur de l’échec et la pression liée à vos performances. Les problèmes relationnels au sein de votre couple, s’ils ne sont pas traités rapidement et de manière saine, peuvent également expliquer des problèmes d’érection.

Comment diagnostiquer précisément la cause d’un problème d’érection

Si votre érection molle perdure, et que vos problèmes d’érection s’aggravent avec le temps, la première chose à faire est de consulter votre médecin. Il sera cependant conseillé d’attendre 3 mois afin de vous assurer qu’il s’agit bien d’un trouble sérieux. Et non d’une situation passagère.

Si votre dysfonction érectile entrainer des douleurs dans le bas de votre dos ou à l’estomac, prenez immédiatement rendez-vous. Idem si vous pensez qu’un nouveau traitement médical peut être à l’origine du problème. Attendez bien ses conclusions avant de l’arrêter cependant.

Pour déterminer avec précision la cause de vos problèmes d’érection, votre médecin peut réaliser les examens suivants :

  • Une numération globulaire complète. C’est une série de tests sanguins qui va permettre de vérifier que votre nombre de globules rouges dans le sang est bien normal.
  • Un profil hormonal. Il permettra de mesurer vos niveaux d’hormones sexuelles (testostérone et prolactine)
  • Une tumescence pénienne nocturne. Elle mesure votre fonction érectile pendant votre sommeil.
  • Une échographie duplex. Réalisée à l’aide d’ondes sonores à haute fréquence, elle permettra de vérifier la santé des tissus musculaires du corp caverneux de votre sexe.
  • Une analyse d’urine (pour votre taux de protéines et de testostérone).

Une fois que votre médecin aura déterminé la cause précise de votre problème d’érection, il pourra vous prescrire un traitement approprié.

Pourquoi prendre une érection molle au sérieux

Les complications associées à une érection molle (et à un trouble érectile de manière générale) sont importantes et peuvent avoir une incidence sur votre estime personnelle et votre vie (sexuelle et sociale). Si vous rencontrez des problèmes d’érection, vous pouvez également souffrir de :

  • stress ou anxiété ;
  • faible estime de soi ;
  • difficultés au sein de votre couple ;
  • insatisfaction sexuelle.

Des solutions naturelles pour retrouver une érection forte

Avant de vous tourner vers une solution médicale, la première chose à faire pour traiter une érection molle est d’apporter des changements à votre hygiène de vie. En effet, il existe plusieurs remèdes naturels à tester avant d’envisager un traitement conventionnel. Voici les 5 plus efficaces

Faites du sport

L’exercice aérobique comme le jogging, la marche et la natation sont des moyens naturels et simples de traiter une érection molle. De récentes études ont montré que le simple fait de marcher plus régulièrement vous permettait d’avoir une érection plus forte. En particulier si vous souffrez de troubles cardio-vasculaires.

Erection molle : quelle est son origine et le traitement le plus efficace ?

En plus d’améliorer votre circulation et la santé de vos vaisseaux sanguins (qui est souvent compromise chez les hommes atteints d’érection molle), le sport vous permettra également de retrouver confiance en vous. Mais aussi d’avoir plus d’énergie et de lutter contre le stress.

Des avantages similaires peuvent être observés chez les hommes ayant des problèmes d’éjaculation. L’activité physique a également un effet important sur votre taux de sérotonine. Une hormone qui joue un rôle clé dans votre fonction érectile.

De manière générale, l’exercice physique, qui vous permettra d’avoir un mode de vie plus sain, contribuera à réduire les complications physiologiques liées à votre santé sexuelle. Dont le diabète, les maladies cardiovasculaires et l’obésité.

Les aphrodisiaques naturels à base de plantes

Les aphrodisiaques et stimulants sexuels à base de plantes sont régulièrement utilisés par les hommes souffrant de problèmes d’érection. Vous pouvez les consommer tels quels, ou sous forme de compléments alimentaires destinés à booster vos performances sexuelles.

Que faire si vous bandez mou ?

Vous pouvez par exemple vous tourner vers des plantes comme :

  • le ginseng ;
  • le tribulus terrestris ;
  • l’epimedium et le
  • yohimbe.

Ces herbes ont été testées sur plusieurs sujets masculins. Et les résultats observés ont été prometteurs. Elles permettent notamment d’améliorer votre circulation sanguine grâce à leurs propriétés antioxydantes. Ou d’augmenter votre niveau hormonal ou la sécretion des substances chimiques au niveau de votre cerveau qui jouent un rôle important sur votre santé sexuelle.

La grande majorité de ces solutions naturelles sont considérées comme sûres. Et ne nécessitent de ce fait pas de prescription de votre médecin. Néanmoins, il est recommandé de demander conseil à un professionnel. Notamment si vous souffrez de problèmes cardiaques, ou si vous suivez un autre traitement médical. Et il est absolument nécessaire de suivre la posologie recommandée.

Les exercices pelviens

Les exercices pelviens, comme les exercices de Kegel, ne sont pas réservés aux femmes qui viennent d’accoucher. Ces derniers sont en effet recommandés aux hommes pour stimuler leur santé sexuelle. Ils consistent à contracter, puis libérer vos muscles du plancher pelvien. Des muscles qui contrôlent, entre autres, vos organes reproducteurs.

En renforçant les muscles de votre plancher pelviens, qui s’ils sont faibles peuvent entrainer un dysfonctionnement sexuel, vous pourrez soigner votre érection molle. Ils stimulent également le flux de sang vers vos organes reproducteurs. Un facteur essentiel pour une fonction érectile saine.

Les hommes souffrant d’éjaculation précoce peuvent également bénéficier d’exercices du plancher pelvien. Car ces exercices vous aideront à contrôler votre éjaculation puisqu’ils sont largement responsables de votre réflexe éjaculatoire. Et lorsqu’ils sont trop affaiblis, il vous sera plus difficile de retarder votre éjaculation.

Soignez votre sommeil réparateur

Le sommeil est un processus physiologique important pour votre santé générale. Et votre santé sexuelle en particulier. Une récente étude menée par l’American Medical Association a montré que le manque de sommeil pouvait réduire considérablement votre taux de testostérone. Notamment chez les jeunes hommes en bonne santé.

Nous savons tous que la testostérone joue un rôle crucial dans votre santé sexuelle. Malheureusement, votre corps va en produire des quantités moindres à mesure que vous vieillissez. Pour que cela n’affecte pas votre vie sexuelle, il est essentiel de dormir suffisamment.

La National Sleep Foundation recommande d’ailleurs aux adultes de dormir entre 7 et 9 heures. Soit une à deux heures de plus de la durée du sommeil moyen chez les hommes adultes.

Communiquez avec votre partenaire

Même si parler d’un sujet aussi sensible que l’impuissance ou l’érection molle avec sa partenaire est très difficile, c’est l’une des solutions les plus efficaces pour surmonter ce problème. Et de nombreux hommes ignorent à quel point la qualité de leur relation peut influer sur leur satisfaction sexuelle et leur fonctionnement érectile.

Le stress qui découle de conflits au sein de votre couple peut vous rendre déprimé, anxieux. Et c’est votre vie intime qui risque d’en souffrir. De nombreuses études ont d’ailleurs illustré l’impact d’une thérapie conjugale sur les dysfonctionnements sexuels. Elle permettra notamment de réduire considérablement la durée de votre traitement (si vous en suivez un).

Dans les cas où votre médecin peinerait à trouver la cause exacte de votre érection molle, il peut vous recommander un thérapeute. Car l’origine du problème sera alors plus certainement psychologique. Et pourra prendre source dans votre relation amoureuse.

Les traitements médicaux

Si ces solutions naturelles ne se révèlent pas efficaces, consultez un médecin qui pourra vous aider à déterminer quelle solution médicale sera la mieux adapter. Il pourra vous présenter les risques et avantages que présente chacun de ces traitements, et tiendra compte de vos préférences et de vos antécédents médicaux. Tenez également compte de l’opinion de votre partenaire. Car sa compréhension et son soutien assureront son efficacité.

Les traitements oraux

Les médicaments oraux constituent un traitement efficace de la dysfonction érectile chez de nombreux hommes.

Il existe des solutions qui ne nécessitent aucune prescription médicale. C’est le cas de pilules comme Male Extra, qui permettent d’éviter les érections molles. Et agissent même comme un puissant aphrodisiaque.

Vous pourrez également vous tourner vers un traitement disponible uniquement sous ordonnance. Les plus connus sont le viagra, le cialis et le Levitra. Composé d’un principe actif puissant qui va jouer sur votre oxyde nitrique, ils vous aideront à détendre les muscles de votre pénis. Mais aussi à favoriser l’afflux de sang vers votre sexe. Attention cependant, car ils ne sont efficaces que si vous êtes stimulés sexuellement. Ils n’agissent donc pas de façon automatique.

Quelle est la posologie du Cialis ?

Les traitements oraux permettent en effet d’amplifier le signal envoyé par la libération d’oxyde nitrique vers votre cerveau. Et améliore ainsi vos performances sexuelles en vous permettant de bander plus fort. Mais aussi plus longtemps.

La posologie varie. Idem pour la durée du traitement et ses potentiels effets secondaires. Vous pouvez en effet expérimenter des bouffées de chaleur, une congestion nasale, des migraines. Mais aussi des troubles de la vie, des maux de dos ou des troubles digestifs.

Votre médecin tiendra compte de vos antécédents pour déterminer quel médicament sera le plus efficace. Mais aussi pour vous aider à trouver la bonne posologie.

Les injections

Vous pouvez également opter pour un traitement oral pour soigner votre érection molle. Notamment une auto-injection d’alprostadil. Elle consistera à vous injecter ce principe actif à l’aide d’une fine aiguille à la base ou sur le côté de votre sexe. Chaque injection est dosée pour créer une érection ne dépassant pas une heure. Comme l’aiguille utilisée est très fine, la douleur au point d’injection est généralement mineure.

Les effets secondaires peuvent inclure de légers saignements au moment de l’injection. Mais aussi une érection

anormalement longue (ou priapisme). Et, plus rarement, la formation de tissu fibreux à l’endroit où vous avez enfoncé l’aiguille.

Les suppositoires urétraux

La thérapie intra-urétrale consiste à placer un minuscule suppositoire à base d’alprostadil à l’intérieur de votre pénis. Au niveau de votre urètre. Vous devrez utiliser un applicateur spécial pour insérer le suppositoire.

L’érection devrait se produire au bout de 10 minutes. Et durer entre une demi heure et une heure. Les effets secondaires peuvent se manifester sous forme de douleurs, de saignements au niveau de votre urètre. Mais aussi par la formation de tissu fibreux à l’intérieur de votre pénis.

Conclusion : que faire si vous avez des érections molles ?

A la lecture de cet article, vous pouvez voir qu’un problème d’érection molle n’est en aucun cas une fatalité. Et qu’il existe de nombreuses solutions disponibles, naturelles et médicales, pour retrouver une fonction érectile normale.

La première chose à faire est d’essayer d’en comprendre la cause. A l’aide d’un médecin, si nécessaire. Tournez-vous en premier lieu vers les solutions naturelles, en suivant les conseils fournis dans cet article. Que vous pouvez d’ailleurs appliquer de manière préventive.

Si le problème subsiste, prenez rendez-vous avec votre médecin. Même si cette démarche peut être difficile. Lui seul pourra vous prescrire une solution adaptée. Et vous aider à adopter les bons réflexes et la bonne posologie.

Dans tous les cas, ne gardez pas ce problème pour vous et essayez d’en parler avec votre partenaire. D’ailleurs, une érection molle ne vous empêche pas d’avoir une vie sexuelle. Et même de pénétrer votre partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *