Éjaculer du sperme de bonne qualité en quantité, c’est important pour tous les hommes. D’abord parce que c’est le signe que tout fonctionne normalement. Ensuite parce que cela maximise les chances de concevoir un enfant. Et puis aussi parce que c’est un symbole de masculinité. De ce fait, nous avons d’ailleurs consacré plusieurs articles au précieux liquide tels que : sperme transparent, que faire ? Ou encore : Pourquoi mon sperme est-il épais ?

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur la quantité normale de sperme, plutôt qu’à son aspect.

Quantité de sperme : éjaculez-vous assez de liquide séminal ?

Si vous êtes inquiet quant à votre quantité de sperme, le mieux reste encore d’en parler avec votre médecin qui pourra vous faire passer un spermogramme.

Non-seulement vous connaîtrez le volume exacte de sperme éjaculé, mais en plus, vous en saurez plus au sujet de sa qualité. En effet la spermoculture révélera entre autre son pH, sa concentration en spermatozoïdes ainsi que sa viscosité. Ce peut donc être intéressant, surtout si vous cherchez à faire un enfant.

Par ailleurs, en cas d’anomalie, le médecin pourra vous expliquer avec précision l’impact que cela peut avoir sur votre fertilité. Vous serez également invité à passer un bilan de santé complet afin de déterminer la cause du problème.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également évaluer vous-même si la quantité de sperme que vous éjaculez est dans la norme. Mais pour que cette mesure soit réalisée dans des conditions similaires à celles d’un laboratoire, prenez la précaution de ne pas éjaculer pendant au moins 3 jours. Et prenez la mesure une fois que le sperme est complètement liquéfié, c’est à dire environ 30 minutes après l’éjaculation.

Si vous obtenez entre 5 et 6 ml de sperme, vous n’avez aucun soucis à vous faire. Entre 2 et 5 ml, vous êtes légèrement en dessous de la moyenne mais il n’y a toutefois pas lieu de s’inquiéter. En revanche, si vous éjaculez moins de 1,5 ml, on parle d’hypospermie et vous devriez en parler à un médecin.

Qu’est-ce qui influence la quantité de sperme ?

La quantité de sperme moyenne est finalement assez subjective. En effet, elle est considérée comme normale lorsqu’elle est comprise entre 2 et 6 ml. Ce qui signifie que certains hommes éjaculent 3 fois plus de sperme que d’autres. Sans parler de ceux qui sont atteint d’hyperspermie et qui éjaculent jusqu’à 15 ml !

La fréquence des rapports sexuels.

L’homme a beau fabriquer du sperme en continue, n’empêche que ce processus n’est pas anodin et qu’il demande un certain temps !

Même si les spermatozoïdes ne comptent que pour 20% de la composition totale du sperme, leur fabrication ralentie notablement la production de sperme. En effet il faut environ deux mois pour qu’un spermatozoïde mature soit formé !

Quantité de sperme.

Bien sûre, la spermatogenèse est un processus continue, et vous fabriquez des millions de spermatozoïdes par jour. Mais il faut savoir qu’au bout de 2 éjaculations, votre organisme se retrouve à court de petits têtards. Ce qui explique notamment un sperme de moins en moins opaque, mais aussi moins conséquent en terme de quantité.

A lire aussi : Comment augmenter naturellement le nombre de spermatozoïdes ?

Et puis bien sûre, il faut prendre en compte la fabrication du liquide séminal ! Plusieurs organes génitaux entrent en jeu et leur travail demande également un certain temps. Après tout, il s’agit tout de même de fabriquer un liquide physiologique complet où les spermatozoïdes seront maintenus en vie.

Bref, il est tout à fait normal d’observer une baisse de la quantité de sperme lorsque les éjaculations sont rapprochées. Abstenez-vous pendant 3 jours et vous devriez observer une amélioration notable !

L’hygiène de vie.

Comme toujours lorsqu’il y a une anomalie, l’hygiène de vie est pointée du doigt ! Et dans le cas de la quantité de sperme, cette accusation est particulièrement justifiée puisque c’est votre taux de testostérone qui gère sa fabrication. Et comme vous le savez, la production de cette hormone est extrêmement délicate !

Quantité de sperme et hygiène de vie.

Si vous traversez une période de stress, que vous ne dormez pas assez ou que vous ne pratiquez aucune activité physique, aucun hobby, votre taux de testostérone se trouve certainement dans vos chaussettes. En effet pour que la production de cette hormone soit optimale votre organisme a besoin de nombreux éléments. Par exemple une simple carence en vitamine D due au manque de soleil peut influencer négativement sa fabrication.

A ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article : testostérone et vitamine D, quel est le lien ?

Par ailleurs, pour pouvoir produire le précieux liquide physiologique, votre organisme puise dans votre alimentation les ingrédients nécessaires à sa fabrication. Une mauvaise hydratation, une consommation excessive de sel, de sucre et de gras peuvent parfaitement être à l’origine d’une faible quantité de sperme. Sans compter que la production de testostérone dépend elle aussi de votre alimentation !

Votre âge.

Enfin, dernier facteur qui peut être à l’origine d’une faible quantité de sperme : tout simplement votre âge.

Comme nous le disions sa production dépend de votre taux de testostérone. Avant la puberté, cette production est trop faible pour pouvoir fabriquer une quantité importante de sperme. Et à partir de 30 ans, et bien votre organisme en fabrique de moins en moins !

Production de sperme diminue avec l'âge.

En effet on estime que la production de testostérone accuse une baisse de 1% chaque année. A 35 ans, vous ne ressentez peut-être aucun changement. Mais à 50 ans, vous comptez déjà avec 20% de testostérone en moins. Et il est fort probable que la baisse de production de sperme n’en soit pas le seul symptôme. Vous pourriez en effet expérimenter un manque d’énergie, une prise de poids au niveau de la ceinture abdominale, la perte des cheveux et la fonte des muscles.

Bien que ce ne soit pas agréable, cela n’a rien d’anormal et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Comment avoir plus de sperme ?

Comme nous le disions un peu plus tôt, si votre quantité de sperme a baissé de manière brusque et que rien ne semble expliquer ce déclin, n’hésitez pas à consulter un médecin. En effet dans certains cas, il peut éventuellement s’agir d’une maladie ou d’une infection au niveau de l’un des organes génitaux.

En revanche, si vous estimez que votre quantité de sperme est relativement normale mais que vous souhaitez tout de même en avoir plus, vous pouvez d’ores et déjà mettre en place quelques habitudes quotidiennes :

  • D’abord, prenez les bonnes habitudes de vie de base, qui sont : manger varié, faire du sport et dormir suffisement. Rien qu’en faisant cela, vous devriez observer un changement.
  • Ensuite, vous pouvez booster votre production de testostérone. Pour cela, privilégiez certains aliments réputés pour aider a sa fabrication, comme les fruits de mer, les oléagineux et les oeufs.
  • Prenez également soin de vos testicules, car c’est là où est fabriqué le sperme ! Évitez de porter des vêtements trop serrés, préférez les caleçons aux slips et n’abusez pas des bains chauds.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez également vous renseigner au sujet des suppléments alimentaires. Certains sont spécialement conçus pour booster la production de testostérone et donc de sperme.
  • N’oubliez pas non plus de bien vous hydrater car votre sperme est également composé d’eau !

Si vous souhaitez connaître d’autres astuces pour augmenter la quantité de sperme, n’hésitez pas à consulter notre article détaillé : 12 conseils pour avoir plus de sperme. Et si la qualité de votre liquide séminal vous intéresse également, vous pouvez aussi consulter : Comment avoir des spermatozoïdes de bonne qualité ?

Quelle est la quantité de sperme normale et comment l’augmenter ?